Comment être proactif peut vous aider à trouver un sens à votre travail

Comment être proactif peut vous aider à trouver un sens à votre travail

Avec ESSEC Knowledge Editor-in-chief

 Aujourd’hui, les salariés recherchent plus qu'un salaire : ils veulent sentir que leur travail compte et a un impact. On passe la majorité de notre temps à travailler, se sentir épanoui au travail peut être un facteur important pour se sentir épanoui dans la vie. Mais il peut être difficile de trouver un emploi qui ait du sens, et une fois trouvé un emploi, de vivre sa vie professionnelle quotidienne comme ayant du sens. De nouvelles recherches suggèrent que l'un des moyens d'y parvenir est d'être proactif : Dans un article publié dans Applied Psychology (1), Karoline Strauss (ESSEC Business School), Doris Fay, Christopher Schwake et Tina Urbach (ces trois derniers de l'université de Potsdam) ont étudié comment un comportement proactif favorise l'utilité du travail.

Pourquoi le sens est important

Lorsqu'une personne considère son travail comme significatif, cela signifie qu'elle a le sentiment que ce qu'elle fait est important et a un impact positif (2). Le travail semble également significatif lorsque les gens ont le sentiment d’agir pour l'avenir, lorsque ce qu'ils font aujourd'hui a un impact dans le futur. Cela est utile aux personnes sur le plan psychologique, car nous aimons sentir que nous avons un certain contrôle sur notre destin.

 Pourquoi est-il important que votre travail ait un sens, du moment que vous gagnez un bon salaire ? Il s'avère que c'est très important pour un grand nombre de personnes : un travail utile est lié à la satisfaction professionnelle, à l'engagement et à la motivation. Et ce n'est pas seulement bon pour l'employé : cela peut également être lié à des résultats positifs pour l'employeur, comme un faible taux d'absentéisme et une augmentation de l'engagement et des performances professionnelles (3). En bref, trouver un travail significatif est bénéfique à la fois pour les employés et les employeurs.

Mais qu'en est-il si votre travail n'implique pas directement de changer des vies, de lutter contre la crise climatique ou de rendre le monde meilleur d'une autre manière, du moins pas tous les jours ? Comment trouver un sens à ce que l'on fait au travail au jour le jour ? L'un des moyens est d'apporter des changements positifs au travail et de prendre des initiatives.

La professeure Strauss explique que le comportement proactif au travail consiste à prendre des initiatives pour apporter des changements positifs sur le lieu de travail. Ces initiatives peuvent consister à améliorer les procédures actuelles, à proposer de nouvelles idées et à identifier la cause des problèmes pour éviter qu'ils ne se reproduisent4. Un salarié peut suggérer de passer à un nouveau logiciel ou de créer un modèle Excel pour rendre les opérations plus efficaces, par exemple. Les comportements de travail proactifs ne font pas partie de la description de poste officielle d'un individu et nécessitent un effort indépendant supplémentaire.

La quête de sens et la proactivité

Pour examiner l'interaction entre le comportement proactif au travail et le sens du travail, les chercheurs ont exploré le lien entre les comportements proactifs au travail et le sens du travail dans une série d'études, en utilisant des expériences et une étude quotidienne du journal de bord.

 Ils ont constaté que le sentiment d'utilité peut fluctuer d'un jour à l'autre. Il ne s'agit donc pas d'une expérience statique, mais d'une expérience sujette à des changements au fil du temps et façonnée par les expériences quotidiennes. L'une de ces expériences quotidiennes est le comportement proactif au travail. Les jours où les personnes ont déclaré être plus proactives, elles ont également signalé des niveaux plus élevés de sens, probablement parce qu'elles avaient l'impression que leur comportement pouvait avoir un effet positif sur l'avenir.

 Une autre pièce essentielle du puzzle est le degré d'imprévisibilité que les individus ressentent pour leur avenir. La professeure Strauss explique : "Il s'agit de la mesure dans laquelle ils se sentent incertains de l'impact que leurs décisions auront à l'avenir, et plus particulièrement des décisions qu'ils prennent dans le cadre de leurs fonctions officielles". S’ils ressentent cette incertitude quant à la manière dont leurs tâches quotidiennes seront liées à l'avenir, il leur est difficile de voir l'impact à long terme de leur travail, et ils compensent cela en adoptant un comportement proactif. Les personnes qui ont le sentiment que leur travail est particulièrement imprévisible sont celles qui ont le plus bénéficié d'un comportement proactif, en ce sens qu'elles ont connu la plus forte augmentation du sens de leur travail.

Lorsque les personnes sont plus proactives au travail, elles ont le sentiment que leur travail a plus de sens, surtout lorsqu'elles ne sont pas certaines de l'impact de leurs tâches.

Qu'est-ce que cela signifie pour les managers et les salariés ?

Les personnes cherchent à se sentir épanouies et valorisées au travail, et ce sentiment peut provenir du fait de considérer que ce que vous faites a du sens. Cette étude montre que les individus ont un rôle à jouer pour donner du sens à leur travail, et que leur propre comportement peut conduire à cet épanouissement. Une grande partie des recherches passées ayant été consacrée à l'étude de la manière dont les employeurs peuvent rendre le travail plus significatif pour leurs employés, il est utile de savoir que les individus ont un rôle à jouer dans ce processus.

 C'est également une information précieuse pour les employeurs. Certaines organisations ont tenté de favoriser un travail significatif pour leurs employés par le biais d'initiatives organisationnelles, mais celles-ci risquent de passer pour inauthentiques, voire manipulatrices (5). Au lieu de cela, les managers peuvent encourager les employés à prendre des initiatives et être réceptifs lorsqu'ils le font.

Être proactif au travail peut donner plus de sens à son travail, même si être proactif n'est pas sans effets négatifs sur le bien-être. Cela dit, les effets positifs de l'infusion de sens dans le travail peuvent contribuer à compenser les effets négatifs sur le bien-être. Ce sentiment de sens est lié au lien avec l'avenir, ce qui élargit le sens de sa définition standard en tant qu'effet secondaire de l'aide aux autres. Cette relation entre le comportement proactif et le sens de la vie peut fluctuer, même au quotidien. Comme l'ajoute la professeure Strauss, "le travail qui a du sens est fluide : lorsque les gens manquent de sens dans une situation, ils essaient de le compenser dans d'autres situations". Dans ce cas, lorsque les gens ne sont pas sûrs de l'impact de leurs actions sur l'avenir, ils compensent en étant proactifs et en créant du sens de cette manière.

Le sens de la vie est peut-être encore un concept insaisissable, mais lorsqu'il s'agit de trouver un sens au travail, être proactif peut être un moyen d'y parvenir.

Références

1. Fay, D., Strauss, K., Schwake, C., & Urbach, T. (2022). Creating meaning by taking initiative: Proactive work behavior fosters work meaningfulness. Applied Psychology.

2. Rosso, B. D., Dekas, K. H., & Wrzesniewski, A. (2010). On the meaning of work: A theoretical integration and review. Research in Organizational Behavior, 30, 91-127. doi:10.1016/j. Riob.2010.09.001

3. Bailey, C., Yeoman, R., Madden, A., Thompson, M., & Kerridge, G. (2019). A review of the empirical literature on meaningful work: Progress and research agenda. Human Resource Development Review, 18(1), 83-113.doi:10.1177/1534484318804653

4. Frese, M., & Fay, D. (2001). Personal initiative: An activeperformance concept for work in the 21st century. Research in Organizational Behavior, 23, 133-187. doi:10.1016/S0191-3085(01)23005-6

5. Michaelson, C., Pratt, M. G., Grant, A. M., & Dunn, C. P. (2014). Meaningful work: Connecting business ethics and organization studies. Journal of Business Ethics, 121(1), 77-90.

Les tweets d'Essec Knowledge

blog comments powered by Disqus

Suivez nous sur les réseaux