Les crypto-monnaies sont-elles terminées ? Pas si vite

Les crypto-monnaies sont-elles terminées ? Pas si vite

Les cours des crypto-monnaies ont diminué drastiquement depuis le début de 2022, leurs détracteurs se sentant validés par cette évolution. Les récents commentaires critiques de Bill Gates sur les crypto-monnaies ont pu renforcer l'impression que ces dernières ne sont pas utiles. À bien des égards, la position critique de Bill Gates est justifiée : les crypto-monnaies sont très volatiles, ne génèrent pas de flux de revenus durables et certaines, comme le bitcoin, ont un impact négatif sur l'environnement. Toutefois, la conclusion selon laquelle les crypto-monnaies sont inutiles est exagérée.

 Les crypto-monnaies, une nouvelle classe d'actifs

 La raison de l'utilité des crypto-monnaies est qu'elles représentent une nouvelle classe d'actifs, offrant une valeur unique à certains investisseurs. Pour mieux comprendre ce point, nous devons examiner deux dimensions selon lesquelles les actifs peuvent être caractérisés : la virtualité et le risque de tiers. La virtualité fait référence à la nature matérielle des actifs. Certains actifs sont matériels, comme l'immobilier ou l'or. D'autres sont immatériels, comme les actions et la monnaie (la plupart du temps, à l'exception des pièces et des billets). Le risque de tiers fait référence à la probabilité qu'un tiers compromette la valeur de l'actif.

 Les biens matériels et immatériels existent depuis longtemps. La possession d'actifs matériels présente plusieurs inconvénients : il faut les protéger contre le vol et la destruction, ils peuvent être plus facilement confisqués et il peut être difficile, voire impossible, de les déplacer d'un endroit à l'autre. Par conséquent, pour de nombreux investisseurs, les actifs immatériels sont plus attrayants. Cependant, la plupart des actifs immatériels dans le monde financier d'aujourd'hui présentent un risque relativement élevé pour les tiers. Pour les acheter ou les vendre, il faut passer par une institution financière, ce qui introduit un risque de censure. Cela signifie également qu'une partie importante de la population est exclue de la possibilité d'acheter ou de vendre des actifs. Aux Etats-Unis, la Réserve fédérale estime que 22 % des adultes américains n'ont qu'un accès insuffisant ou nul aux services bancaires. En outre, les gouvernements peuvent fermer ces institutions financières ou mettre sur liste noire des individus ou des entreprises. En outre, les banques centrales peuvent prendre des mesures qui conduisent à l'inflation.

Globalement, la forte dépendance à l'égard de ces tiers dans le secteur financier introduit des risques et des vulnérabilités. Avec les crypto-monnaies, il existe désormais une classe d'actifs qui combine l'immatérialité avec un faible risque lié aux tiers. Cela offre des avantages uniques aux investisseurs, faisant des crypto-monnaies une alternative d'investissement utile dans certaines circonstances.

Quels sont les avantages pour les investisseurs en crypto-monnaies ?

 Pour les investisseurs qui recherchent des actifs non seulement immatériels, mais également associés à un faible risque de tiers, les crypto-monnaies constituent une option intéressante. Les tiers sont moins à même de compromettre leur valeur. Il y a plusieurs raisons à cela. Il n'y a pas d’acteurs, telle qu'une banque centrale, qui puisse augmenter l'offre de manière drastique, sapant ainsi leur valeur. En outre, les gouvernements auront du mal à confisquer les crypto-monnaies ou à interdire les transactions. Alors que c'est également le cas pour certains autres actifs matériels comme l'or, les crypto-monnaies sont immatérielles, ce qui les rend plus difficiles à voler, moins sujettes à la destruction et plus faciles à déplacer.

Les caractéristiques uniques des crypto-monnaies peuvent être précieuses, en particulier pour les personnes vivant dans des circonstances où les institutions ne fonctionnent pas correctement, ce qui implique un risque accru pour les tiers. Par exemple, les crypto-monnaies sont largement adoptées en Argentine et au Venezuela, où sévit l'hyperinflation. Pour les réfugiés, le stockage de leur richesse dans des actifs matériels tels que l'or peut être encore moins envisageable. Là encore, les crypto-monnaies peuvent représenter une alternative viable.

L'avenir des crypto-monnaies

Malgré leurs promesses, les crypto-monnaies sont confrontées à de nombreux défis qui doivent être surmontés. Bien qu'elles soient immatérielles, les crypto-monnaies ne sont pas elles-mêmes sans risque pour les tiers. La décentralisation qui facilite le faible risque de tiers des crypto-monnaies n'est pas une caractéristique inhérente aux crypto-monnaies ; elle doit être mise en œuvre dans la pratique. Il existe plusieurs sources de risque de tiers dans les crypto-monnaies : par exemple, les bassins de minage peuvent compromettre leur intégrité, et les développeurs de logiciels peuvent introduire des portes dérobées. Des recherches sont en cours à l'ESSEC et dans d'autres institutions pour identifier ces risques de tiers et les remèdes potentiels, afin que le potentiel des crypto-monnaies à fournir des actifs immatériels sans risque de tiers puisse être réalisé de manière plus fiable à l'avenir.

Les tweets d'Essec Knowledge

blog comments powered by Disqus

Suivez nous sur les réseaux