Un nouveau modèle pour la gestion de risque

Un nouveau modèle pour la gestion de risque

Avec ESSEC Knowledge Editor-in-chief

Si vous avez regardé les actualités depuis mars 2020, vous avez entendu parler de la façon dont le COVID-19 a décimé l’économie : de nombreuses entreprises ont subi un choc financier pendant la pandémie, et alors que l’économie redémarre, elles cherchent à compenser leurs pertes. Cela souligne la nécessité de disposer de modèles financiers qui permettent aux entreprises de prendre des décisions intelligentes et de gérer les risques. À cette fin, Andrea Roncoroni, professeur de finance à l’ESSEC (moi-même), et Paolo Guiotto (Università degli Studi di Padova) ont récemment développé un cadre pour la conception optimale des créances contingentes personnalisées combinées, c’est-à-dire des dérivés financiers sur mesure qui permettent à l’acheteur d’atténuer conjointement les risques découlant de l’exposition assurable et non assurable à l’incertitude. Notre modèle a été développé dans un article intitulé “Combined Custom Hedging : Optimal Design, Noninsurable Exposure, and Operational Risk Management” (à paraître dans Operations Research). Il permet aux entreprises d’évaluer les avantages de l’utilisation de créances personnalisées combinées par rapport aux couvertures à créance unique et de classer les performances correspondantes, offrant ainsi une approche stratégique même pour les entreprises les plus réticentes au risque.

Un modèle pour les créances contingentes personnalisées combinées

En général, les entreprises veulent maximiser leurs bénéfices attendus, réduire l’incertitude de leurs flux de trésorerie ou optimiser une combinaison appropriée des deux. On a développé un modèle mathématique précis pour concevoir et analyser les créances personnalisées combinées, unifiant ainsi les courants de recherche antérieurs en un seul cadre. Ce modèle fournit une méthodologie pour concevoir de manière optimale les créances personnalisées, afin de faire face aux risques mixtes assurables et non assurables. Notre approche offre un processus de décision fondé sur des preuves pour gérer le risque, à savoir l’avantage monétaire obtenu en passant d’une créance unique à une couverture personnalisée combinée, y compris le classement des options alternatives pour obtenir une vue d’ensemble.

Dans ce contexte, la personnalisation fait référence à « l’adaptation d’un payoff écrit sur un terme de risque sous-jacent donné » et la combinaison signifie « l’assemblage de payoffs écrits sur différents termes de risque sous-jacents » (Roncoroni et Guiotto, p.1). Traditionnellement, ils sont souvent traités séparément dans les créances, ce qui a motivé les chercheurs à élaborer une méthodologie innovante pour les combiner et évaluer les avantages de cette combinaison.

Une partie de notre cadre comprend l’évaluation de la valeur de combinaison, c’est-à-dire la valeur monétaire qui rend une couverture personnalisée à créance unique aussi bonne que la couverture personnalisée combinée optimale. On a également reconnu que les entreprises ont des approches différentes de la gestion du risque et ont identifié des limites inférieures pour la valeur de combinaison en fonction d’un raffinement du concept bien connu d’aversion au risque, qui permet de distinguer les entreprises ayant une aversion au risque stricte de celles ayant une aversion faible.

Le modèle permet aux décideurs d’évaluer le bénéfice supplémentaire qu’une entreprise, même peu encline au risque, obtient en utilisant une approche de couverture combinée personnalisée par rapport à d’autres options, offrant ainsi un moyen de quantifier son utilité et ses avantages par rapport aux autres options. Cela permet d’analyser l’augmentation de la valeur de leur couverture combinée personnalisée optimale lorsqu’elle est appliquée à la gestion et aux opérations de l’entreprise, c’est-à-dire le moment où elle surpasse les autres options. Les entreprises peuvent ainsi évaluer le gain qu’elles peuvent attendre de l’utilisation de cette méthode par rapport aux autres couvertures disponibles pour le commerce. Cela offre également un outil pour la gestion optimale des risques de l’entreprise.

Ce modèle aurait été utile s’il avait été mis en œuvre avant l’épidémie de la COVID-19, c’est-à-dire avant la survenue d’un événement nuisant aux bénéfices de l’entreprise, étant donné son utilité avérée pour les entreprises avec une aversion au risque subissant un choc de marché.

Contributions

Notre modèle offre une approche rigoureuse et fondée sur des preuves pour combiner les couvertures personnalisées, y compris la façon d’optimiser et d’analyser le modèle tout en gérant le risque d’une manière qui convient aux pratiques financières de l’entreprise. Les entreprises ont des approches différentes de la gestion des risques, et ce cadre offre un moyen de concevoir des créances personnalisées tout en gardant cela à l’esprit. Ce modèle offre une solution pour concevoir des créances personnalisées optimales et pour évaluer les avantages de cette approche par rapport à d’autres alternatives. Il est utile pour les entreprises qui cherchent à optimiser leur situation financière, à introduire de la flexibilité dans leurs opérations et à gérer les risques.

Référence

Guiotto, P., & Roncoroni, A. (2020). Combined custom hedging: Optimal design, noninsurable exposure, and operational risk management. Forthcoming in Operations Research.

Les tweets d'Essec Knowledge

blog comments powered by Disqus

Suivez nous sur les réseaux