L'intersection du handicap et du genre : l'impact sur sa vie professionnelle

L'intersection du handicap et du genre : l'impact sur sa vie professionnelle

Avec ESSEC Knowledge Editor-in-chief

Ces dernières années, les discussions sur la lutte contre la discrimination sous toutes ses formes se sont multipliées, y compris les types de discrimination qui passaient auparavant inaperçus, comme le capacitisme (la discrimination à l'égard des personnes handicapées, également appelée validisme). Nous sommes également davantage sensibilisés aux théories de l'intersectionnalité, qui expliquent comment les identités sociales (comme le genre) interagissent. Nous sommes tous bien plus que la somme de nos parties, et nos différentes expériences façonnent ce que nous devenons et la façon dont nous vivons le monde - et comment le monde nous traite. Dans une nouvelle étude, Estefania Santacreu-Vasut (ESSEC Business School) et Huali Wu (doctorante en économie à l'ESSEC Business School) explorent l'intersection du handicap et du genre sur le marché du travail chinois. Elles ont découvert que les femmes handicapées avaient les plus bas revenus annuels du pays et que cela pouvait être attribué au fait d'être handicapée et femme - et que cet effet était plus important que la somme des désavantages liés au handicap et au genre.

Handicap et genre : 1+1 ne font pas 2

En France, le gouvernement estime que 5,7 millions de personnes, soit 14 % de la population active, vivent avec un handicap. Avec le vieillissement de la population et l'augmentation des maladies chroniques (y compris la Covid longue), ce nombre pourrait augmenter dans les années à venir. Le handicap ne nuit pas seulement à la santé, mais aussi aux perspectives économiques. Les données de l'Union européenne estiment que 21,1 % de la population handicapée est confrontée à la pauvreté, contre 14 % de la population non-handicapée. Les données suggèrent également que la situation tend à être pire pour les femmes, une étude britannique de 2018 montrant que le salaire horaire médian était de 13,2 £ pour les hommes non handicapés, 11,67 £ pour les hommes handicapés, 11,05 £ pour les femmes non handicapées et 9,93 £ pour les femmes handicapées. Les femmes handicapées sont-elles exposées à une pénalité supplémentaire, au-delà de la somme des pénalités associées au genre et au handicap ? 

Pour étudier et quantifier l'intersection du handicap et du genre, les chercheuses fournissent un cadre conceptuel, car la littérature empirique existante en économie a tendance à traiter séparément le sexisme et le capacitisme. Cela est probablement dû en partie à la difficulté d'étudier et de quantifier empiriquement l'intersectionnalité, mais il s'agit d'une information essentielle pour que les décideurs politiques puissent élaborer des politiques qui bénéficient aux populations vulnérables à moindre coût. 

L'équipe de recherche a utilisé une approche inter-catégorielle pour comparer les résultats pour différentes combinaisons de dimensions identitaires, par exemple en comparant les femmes handicapées aux femmes non handicapées, les hommes handicapés aux femmes non handicapées, etc. Cela permet d'obtenir une image plus complète de l'impact du genre et du handicap sur la vie des personnes. Grâce à des méthodes statistiques, les chercheuses ont pu déterminer dans quelle mesure les différences de revenus étaient imputables à différents facteurs, tels que le handicap et le genre, mais aussi à des facteurs tels que l'éducation, l'origine et la profession. Elles ont comparé les résultats des différents groupes aux revenus des hommes non handicapés (le groupe de référence). En comparant les résultats, il est possible de comprendre la "pénalité d'intersectionnalité", c'est-à-dire ce qui se passe lorsque des personnes sont victimes de plusieurs types de discrimination en même temps.

Le cas de la Chine

Pour examiner cela dans le "monde réel", l'équipe de recherche a étudié le marché du travail chinois, où les inégalités dues au genre et au handicap sont drastiques. C'est un cas particulièrement intéressant car il y a 85 millions de personnes handicapées en Chine en 2019, un grand écart salarial entre les sexes et moins de politiques pour lutter contre le sexisme et le capacitisme. Les chercheuses ont utilisé les données de l'étude China Family Panel Studies réalisée en 2010, une enquête longitudinale semestrielle menée par l'Institute of Social Science Survey de l'Université de Pékin. Pour mesurer le handicap, elles ont examiné si les personnes déclarent pouvoir effectuer certaines activités de manière indépendante (comme marcher 300 mètres, cuisiner, prendre les transports en commun et effectuer les tâches ménagères) : si elles répondaient non à ces questions, elles étaient classées comme vivant en situation de handicap.

Comme prédit, les hommes non handicapés avaient les salaires moyens les plus élevés et les taux les plus élevés d'éducation supérieure. Elles ont constaté que les femmes handicapées avaient les salaires les plus bas et étaient celles qui subissaient le plus de discrimination sur le marché du travail. Elles étaient également les moins éduquées, occupaient en grande partie des emplois moins rémunérés et vivaient dans des zones à faibles revenus. Les femmes handicapées se heurtent à des obstacles importants pour accéder aux emplois de cadres moyens, tandis que les hommes handicapés se heurtent à ce plafond de verre lorsqu'il s'agit d'emplois de cadres supérieurs. En outre, les hommes handicapés ayant un niveau d'éducation et des emplois similaires à ceux des hommes non handicapés gagnent des niveaux de revenus similaires, ce qui n’est pas le cas des femmes handicapées.

En plus, même après avoir vérifié statistiquement l'éducation, la profession et le secteur d'activité, les femmes handicapées sont toujours confrontées à un écart salarial, ce qui suggère que l'effet négatif du validisme et du sexisme est en jeu. Les femmes non handicapées étant également confrontées à un écart salarial important, les données suggèrent que la discrimination fondée sur le genre est plus forte que la discrimination fondée sur la validité. Pour conclure, les  femmes handicapées subissent un écart de salaire plus important que la somme des écarts attribuables au sexisme et au validisme:  c'est là que la pénalité d'intersectionnalité entre en jeu. Cela démontre l'importance de prendre en considération les différentes identités sociales des personnes pour obtenir une image complète de l'impact de notre identité multidimensionnelle sur nos vies.

Ce qu’il faut en tirer

  • Les décideurs politiques devraient tenir compte de l'intersectionnalité lors de l'élaboration des politiques publiques afin de garantir des résultats équitables pour tous les citoyens : l'identité de genre doit faire partie de l'ensemble. 

  • Les initiatives d'intégration des personnes handicapées dans la population active doivent tenir compte du genre étant donné les obstacles supplémentaires auxquels les femmes handicapées sont confrontées. 

  • Si les politiques doivent prévoir un soutien au renforcement des compétences des personnes handicapées, cela ne suffit pas à éliminer l'écart de rémunération. Les politiques doivent donc également s'attaquer à l'aspect "demande" de l'équation en adoptant une législation axée sur les pratiques d'embauche et de promotion des employeurs.

Références

  1. https://www.strategie.gouv.fr/english-articles/employment-persons-disabilities-and-business-performance 

  2. https://ec.europa.eu/eurostat/statistics-explained/index.php?title=Disability_statistics_-_poverty_and_income_inequalities&oldid=561947#Being_at-risk-of-poverty_or_social_exclusion_.28AROPE.29:_higher_prevalence_among_the_population_with_activity_limitation 

  3. https://www.ons.gov.uk/peoplepopulationandcommunity/healthandsocialcare/disability/articles/disabilitypaygapsintheuk/2018 

  4. https://www.ohchr.org/en/news/2022/08/experts-committee-rights-persons-disabilities-commend-china-reforms-made-initial 

  5.  Institute of Social Science Survey, Peking University (2015). China Family Panel Studies (CFPS). Version V42. Peking University Open Research Data Platform. doi: 10.18170/DVN/45LCSO. url: https://doi.org/10.18170/DVN/45LCSO.

Les tweets d'Essec Knowledge

blog comments powered by Disqus

Suivez nous sur les réseaux