Essec Business School

knowledge S'inscrire à la newsletter

VIDEO: La France, un paradis pour entrepreneurs?

VIDEO: La France, un paradis pour entrepreneurs?

La France pourrait-elle être très favorable aux entrepreneurs ?

Trop souvent, on entend dire que la France n’est pas un lieu idéal pour les entrepreneurs. Je soutien, par contre, qu’elle peut être un véritable paradis. Soyons clair, je ne parle pas de l’économie en générale mais bien d’entrepreneuriat, et le but n’est pas de dire qu’il n’y a pas de difficulté en France.

Je parle des entrepreneurs, et d’un type particulier les entrepreneurs d’opportunité, ceux qui montent une entreprise pour faire de la croissance et ont souvent des atouts. A distinguer des entrepreneurs de nécessité, qui gèrent une petite activité en substitution à l’emploi. Un distinguo important, qui vient de la recherche dans le domaine.

Quel sont alors les atouts de l’écosystème entrepreneurial français?

Un point important est de réaliser que pour qu’un écosystème entrepreneurial soit excellent, il n’a pas besoin d’être parfait en tout. Il est des facteurs dont on a juste besoin que cela marche, on appelle cela des facteurs d’hygiène, par exemple les transports, l’administration, l’état de droit, etc.

En France, les facteurs d’hygiènes sont remplis, donc tout va bien, même si ce n’est pas parfait.

Par contre, l’opportunité va apparaitre avec certains facteurs qui permettre l’explosion entrepreneurial, c’est ceux-là sont important. La France a un très beau portefeuille de facteurs d’opportunité, à savoir: le capital humain, la marque France, et une présence de l’état bénéfique. Pour ce dernier facteur, souvenez-vous que tout grand écosystème high-tech s’appuie sur des dépenses militaires.

De plus, nous avons un grand nombre de clusters, ces masses critiques d’activité qui permettent l’excellence. Par exemple, la France permet d’être excellent en high-tech donc, en alimentaire, dans le luxe, les services, l’énergie. Un choix très rare.

Et les nombreuses critiques sur les charges, l’administration, le droit du travail…?

Évidement, rien n’est parfait, et le système est parfois frustrant.
Mais deux choses sont à garder à l’esprit:

  • l’entrepreneuriat n’est jamais une promenade de campagne, la douleur fait partie du jeu.
  • Et ceux qui critiquent ne réalisent pas que c’est rarement mieux ailleurs.

Juste deux exemples:

Pour l’administration, savez-vous que dans les classement de la banque mondiale, la France est le meilleur grand pays occidental … une fois qu’on a pris en compte les coût juridiques, qui sont peu nécessaire en France mais punitif dans les pays anglo-saxon ?

Ceux qui se focalisent seulement sur l’administration ne voient pas le problème dans sa globalité et occultent la force de la France.

Pour les impôts, savez-vous qu’une fois qu’un Français a fait fortune aux USA, la seule chose qu’il n’envisagera pas c’est de devenir américain, car l’administration fiscale y est moins flexible qu’en France?

Ce n’est donc pas pour  rien que vous entendrez parfois des entrepreneurs carrément clamer que la France est un paradis fiscal.

Mon livre « Oui, La France, est un paradis pour entrepreneurs » vise à reconnaitre nos forces, en particulier pour ceux qui envisagent de se lancer.

Pour ces jeunes et moins jeunes, l’entrepreneuriat est exaltant mais difficile. Qu’ils sachent néanmoins que nous avons un très bel écosystème.

Les tweets d'Essec Knowledge

blog comments powered by Disqus

Suivez nous sur les réseaux

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à vous proposer des services ou offres adaptés à vos centres d'intérêts et à réaliser des statistiques de visites. En savoir plus et paramétrer les cookies.

x