Essec Business School

knowledge S'inscrire à la newsletter

Les toits verts et l'agriculture urbaine pourraient jouer un rôle majeur pour l’avenir de Paris

Les toits verts et l'agriculture urbaine pourraient jouer un rôle majeur pour l’avenir de Paris

Afin de préparer la conférence annuelle de la chaire Immobilier et Développement durable L’immeuble végétalisé : utopie ou réalité ? Un actif durable et rentable ? , j’ai eu le plaisir d’interviewer Jean-Louis Missika (adjoint à la Maire de Paris, en charge de l’Urbanisme, de l’Architecture, des Projets du Grand Paris, du Développement économique et de l’Attractivité) sur les enjeux de la végétalisation de Paris.

La végétalisation est l’un des grands objectifs de la mandature : 100 hectares de toits et terrasses végétalisés, dont un tiers consacré à l’agriculture urbaine sont prévus dans les prochaines années à Paris.

Les impacts positifs des toits verts pour Paris sont nombreux : 

  • amélioration de la qualité de vie et du bien-être des habitants, de l’attractivité de la ville ;
  • développement de la biodiversité et la lutte contre le réchauffement climatique
  • levier d’innovation (technologies de gestion des espaces verts, techniques pour alléger le terreau) ;
  • développement d’un modèle économique de l’agriculture urbaine, qui s’inscrit dans une réflexion sur l’approvisionnement et les circuits courts…

Notre étude récente a révélé que le développement durable est l'une des principales préoccupations des jeunes diplômés lorsque ils décident où ils aimeraient vivre et travailler.

Regardez la vidéo en entier ! 

Les tweets d'Essec Knowledge

blog comments powered by Disqus

Suivez nous sur les réseaux

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à vous proposer des services ou offres adaptés à vos centres d'intérêts et à réaliser des statistiques de visites. En savoir plus et paramétrer les cookies.

x