SA CONTRIBUTION

Pourquoi la Fintech « made in China » n’a pas besoin d’être disruptive pour s’imposer
Economy & Finance

Pourquoi la Fintech « made in China » n’a pas besoin d’être disruptive pour s’imposer

par Patrick Lecomte

Patrick Lecomte, directeur adjoint des Centres d'excellence de l'ESSEC Asie-Pacifique, explore la montée exponentielle des Fintechs chinoises et leurs ambitions de rivaliser avec les géants occidentaux de la technologie.